clarika chanteuse française

Elle nous régale avec son dernier album « À la lisière », l’autrice et interprète française dessine, avec causticité et finesse, le portrait d’une femme éclatée, aux prises avec les tourments de son époque. Une poète des temps modernes, aux prises avec des contradictions qui font d’elle une véritable artiste. Découvrez-la à travers ces quelques lignes…

Née en février 1967 dans la banlieue parisienne, d’une mère professeur de lettres et d’un père poète. Elle grandit finalement en Haute-Savoie, sa région de cœur, dans laquelle elle a intégré une première fanfare dès l’âge de 8 ans. Mais pour vivre de la musique, rien de mieux que la capitale ! Elle y retourne ensuite et découvre des styles qui façonneront l’artiste qu’elle est devenue aujourd’hui : le rock et le punk, rythment son adolescence. Elève douée et studieuse, elle décide de rentrer en hypokhâgne par amour des lettres. Mais, la comédie lui fait de l’œil. Elle suit quelques cours de théâtre mais n’accroche pas plus que ça. Elle souhaite cependant s’essayer à plein de disciplines comme elle l’a fait pour le sport. Elle a aussi besoin de plus de créativité et la musique lui manque. Le studio des Variétés, dans Paris sera l’espace de ses premiers vrais chefs-d’œuvre. Elle y rencontre son premier grand amour Jean-Jacques Nyssen avec qui elle partage la passion de la musique et de la chanson. Avec lui, elle crée quelques maquettes et envoie ses essais dans des maisons de disques sans succès.

Seul le directeur de Boucherie Production, François Hadji-Lazaro, est charmé par sa voix en 1994. Clarika sort alors son premier disque (le premier d’une belle série) : “J’attendrai pas cent ans”.

Les thèmes abordés dans ce premier album parlent à toute une génération qui se reconnait dans les mots de cette poète moderne. Après quelques représentations à succès à Paris et en Province, le label Sony repère l’artiste et l’élève un peu plus haut.

Le label lui permet de sortir un nouvel album qui a le succès escompté. Avec des thèmes résolument intemporels tels que les rapports garçons-filles, Clarika fait mouche.

Les gros médias ne relaient pas vraiment les titres de la chanteuse qui évolue dans un univers très niche. Mais les magazines spécialisés s’arrachent des informations sur la chanteuse au bel avenir et au grand talent.

Toujours soutenue par son compagnon Jean-Jacques Nyssen, la chanteuse est épatante de naturel et de prestance sur scène. Elle charme son public sur les scènes de France avec des textes travaillés et une voix mirifique.

Il ne fallut pas attendre beaucoup plus longtemps pour que Clarika, reçoive, évidemment, le prix du meilleur jeune auteur lors du festival des Francopholies en 1998.

La jeune chanteuse continue son parcours de vie sereinement et se produit sur les scènes françaises et internationales.

Les albums s’enchainent et deviennent petit à petit moins légers et invitent à une écoute un peu plus profonde.

Son dernier album « A la lisière », fascine le public. C’est l’album de la maturité pour Clarika.

Une artiste complète, qu’on ne cesse de découvrir et d’écouter à travers des albums poétiques et enchanteurs, sans se lasser.